Contact

Menu principal d'en-tête

Languages

Rechercher avec le moteur de recherche Google

RC4C
Relais différentiel-Réenclencheur programmable

RC4C Relais différentiel-Réenclencheur programmable

Schémas de distribution TT ou TN
 

Fonctionnement

Sur les réseaux de distribution BT avec le neutre à la terre, le relais RC4C assure la protection différentielle et le réenclenchement automatique. Il reçoit un signal proportionnel à la valeur de la fuite provenant d’un tore installé sur le départ à protéger, et donne l’ordre de déclenchement au disjoncteur concerné si le défaut a atteint la valeur paramétrée du seuil (dEF) et de la temporisation (tdEF). 
Le relais distingue les déclenchements par disjoncteur (Led ● ❙ ) ou différentiel (Led ●); afin de rétablir la fourniture d’électricité, le relais réalise des cycles de réenclenchements différenciés selon que le déclenchement a eu lieu par différentiel (n. dif.) ou bien par disjoncteur (n. int.). Le nombre de cycles (jusqu’à 30) et le temps d’attente entre le déclenchement et le réenclenchement (0,1 à 9 mn) sont paramétrables.
 
Si, sur une des tentatives, la manœuvre de fermeture est réussie, le cycle s’arrête et au bout de 15 mn sans autre défaut, le relais est réinitialisé. Si toutes les tentatives de réenclenchement échouent, le disjoncteur reste définitivement ouvert, le contact de fin de cycle se ferme, et le système reste bloqué jusqu’à ce que l’opérateur actionne le Reset local ou distant.
L’écran montre constamment la valeur actuelle de la fuite. Après un déclenchement, il affiche la partie du cycle en cours et le temps restant jusqu’au prochain réenclenchement. En appuyant sur “test”, la valeur qui a fait déclencher le relais est affichée.
 
Le bouton poussoir de “test” permet de vérifier le fonctionnement correct en simulant la présence d’un défaut et causant le déclenchement.
Un contact extérieur normalement fermé entre les bornes 13 et 14 donne un ordre de déclenchement au disjoncteur et inhibe de réenclencheur en cas d’ouverture (sécurité incendie).
Pour les travaux de maintenance, l’interrupteur auto/manu positionné sur manu inhibe l’automatisme de réenclenchement mais pas la protection.
Le relais contrôle à tout moment autant ses périphériques internes que le tore connecté. La perte de continuité cause le déclenchement et allume la LED rouge du signal de “tore coupé”. De plus, un message sur l’écran indique que le tore est coupé ou débranché.
 
Le RC4C a un port RS485 qui lui permet de former un réseau de 64 relais maximum, et de communiquer avec un ordinateur pour le contrôle de l’ensemble des départs.